Distribution d’arbres

La ville de Coaticook procédera à une distribution d’arbre à ses citoyens le 21 mai prochain de 9 h à midi ou jusqu’à l’épuisement de l’inventaire. Vous devez vous présenter aux ateliers municipaux, 77 avenue de la Gravière avec une preuve de résidence. Les citoyens pourront se procurer un maximum de 5 arbres par adresse. Les essences disponibles seront les suivantes : bouleau jaune, cerisier tardif, chêne à gros fruits, chêne rouge, érable rouge, érable à sucre, épinette blanche, pin blanc et pin rouge.

Cohabitation avec la faune sauvage

Voici de l’information qui nous a été transmise par le Ministère des Forêts, Faune et Parcs pour connaître les bonnes pratiques de cohabitation avec la faune sauvage.

Même s’ils sont souvent discrets, les animaux sauvages sont bien présents autour de nous. Heureusement, les risques pour notre sécurité sont faibles lorsque nous évitons de les approcher et adoptons un comportement adéquat.

Pour éviter les problèmes de cohabitation avec la faune sauvage, les principes de base sont de maintenir la crainte des animaux envers l’humain et de s’assurer de ne pas les attirer dans notre cours, souvent malgré nous.

Le développement d’un comportement animal problématique est souvent causé par un comportement humain inadéquat. Certaines bonnes pratiques facilement réalisables sont à la base d’une bonne cohabitation. En voici quelques-unes :

Évitez de nourrir les animaux sauvages.

On doit éviter de rendre accessible toute source de nourriture à l’extérieur (compost, ordure ménagère, nourriture pour animaux domestiques, nourriture pour les oiseaux qui tombe au sol, etc.). Également, le nourrissage d’une espèce comme le cerf de Virginie en hiver peut favoriser la présence accrue de prédateurs dans un secteur (par exemple le coyote).

Laissez vos animaux domestiques à l’intérieur et tenez les chiens en laisse, s’ils vous accompagnent.

Il est important de bien gérer vos animaux domestiques, car ils peuvent être perçus comme une proie par certains prédateurs comme les renards et les coyotes.

Effarouchez les animaux qui s’approchent un peu trop près de vous ou de vos installations.

Il est recommandé de parler fort, de frapper dans vos mains et même de lancer près d’eux de petits objets comme des cailloux pour les faire fuir et ramener leur crainte face à l’humain (dans la mesure où il n’y a pas de menace pour votre sécurité).

Si l’animal est agressif :

• n’approchez ou ne touchez jamais un animal sauvage;

• ne tournez pas le dos à un animal sauvage ou ne vous sauvez pas en courant;

• éloignez-vous de l’animal en reculant et en demeurant calme;

• tenez-vous droit, agitez vos mains et faites beaucoup de bruit;

• munissez-vous d’une lampe de poche la nuit.

La simple présence d’un animal ne le rend pas importun pour autant et l’adoption de bonnes pratiques limitera grandement les cas d’animaux problématiques. Enfin, les citoyens sont plutôt encouragés à apprécier l’observation des animaux sauvages dans leur habitat naturel tout en demeurant vigilants.

En cas de contact :

Si, malgré le respect de toutes les recommandations, vous entrez en contact avec un animal de la faune (ex. : morsure ou griffure), lavez immédiatement le site du contact avec de l’eau et du savon pendant 10 minutes et appelez Info Santé 811 sans tarder afin d’obtenir un suivi médical approprié. En effet, même s’ils ont l’air en santé, les animaux sauvages peuvent être porteurs de maladies et parasites transmissibles à l’humain (ex. : rage, etc.).

Présence d’un animal menaçant

En cas de présence d’un animal menaçant pour la sécurité des personnes (ex. : un ours en milieu habité, un orignal sur une autoroute, un animal sauvage agressif), veuillez contacter SOS Braconnage au 1 800-463-2191.

Travaux sur la route 147 sud

Le lundi 9 mai, la circulation se fera en alternance sur la route 147 sud entre les numéros 56 et 79 entre 7h et 17h. Une voie sera fermée en raison des travaux de branchement à l’aqueduc qui seront réalisés.

Aucune coupure d’eau n’est prévue et les services d’urgence pourront circuler.

Nous sommes désolés pour les inconvénients.

Défi pissenlits

L’hiver a été particulièrement difficile cette année pour les abeilles ! La Ville de Coaticook et son Comité en environnement vous invitent à repousser la première tonde de votre pelouse en juin afin d’offrir nos fleurs printanières aux pollinisateurs. Chaque personne, entreprise ou citoyenne, est invitée à prendre part au défi selon ses capacités. Il est possible par exemple de ne pas passer la tondeuse du tout ou seulement sur certaines sections de sa pelouse pendant le mois de mai. N’oubliez pas que même les pissenlits offrent une nourriture importante pour les abeilles et les pollinisateurs ! 

La Ville de Coaticook fait aussi son effort. Au cours du mois de mai, la tonte de pelouse sera faite exclusivement sur les plateaux sportifs.

Merci de votre collaboration!

Mise en berne des drapeaux

À la demande du Gouvernement du Québec, la Ville de Coaticook mettra les drapeaux en berne le 3 mai pour souligner le décès et les funérailles nationales de Monsieur Guy Lafleur.

OUVERTURE DE POSTE Journalier temporaire – travaux publics

La Ville de Coaticook requiert les services de personnes polyvalentes pour occuper deux postes de journalier temporaire. 

Le candidat devra être autonome et avoir les habiletés requises pour effectuer toute tâche connexe aux travaux publics. 

Les postes disponibles sont sur une base temporaire (40 heures/semaine) d’un minimum de trois mois et maximum de six mois.

Les candidats doivent détenir un diplôme d’études secondaires (DES) et posséder une carte de sécurité sur les chantiers de construction.  Idéalement, ils doivent aussi détenir un permis de conduire de classe 3.  Toute formation ou expérience pertinente sera prise en considération.

Toute personne intéressée doit faire parvenir son curriculum vitae à l’adresse mentionnée ci-dessous ou par courriel à g.coulombe@coaticook.ca avant lundi 13 mai 2022 à 16 h :

Ville de Coaticook

77, avenue de la Gravière

Coaticook (Québec)  J1A 3E5

Seuls les candidats retenus pour une entrevue seront contactés.

La Ville de Coaticook souscrit au principe d’équité en matière d’emploi.
L’emploi du masculin dans le texte est utilisé pour en faciliter la lecture.
 

OUVERTURE DE POSTE Journalier temporaire – surveillant de parc

La Ville de Coaticook requiert les services d’une personne polyvalente pour occuper un poste de journalier temporaire – surveillant de parc au parc Laurence. 

Le candidat devra être autonome et avoir les habiletés requises pour effectuer les tâches suivantes :

  • Entretien : des bâtiments du parc et des équipements (peinture et autres); des stades Julien-Morin et Laurence; du parc (ramasser les déchets et vider les poubelles) et des terrains de soccer;
  • Inspection des modules de jeux;
  • Préparer les locations de locaux ou d’espace;
  • Surveillance du parc;

Ce poste est temporaire. Le contrat de travail couvrira la période du 2 mai au 2 septembre2022. L’horaire régulier sera de 13h à 22h, du lundi au vendredi.

Le candidat doit :

  1. Être âgé entre 15 et 30 ans (inclusivement) et détenir un diplôme d’études secondaires (DES);
  2. Être citoyen canadien, résident permanent ou une personne protégée en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés;
  3. Avoir légalement le droit de travailler au Canada et au Québec
  4. Posséder un permis de conduire est un atout.

Toute personne intéressée doit faire parvenir son curriculum vitae à l’adresse mentionnée ci-dessous ou par courriel à g.coulombe@coaticook.ca avant vendredi 13 mai 2022 à 16 h :

Ville de Coaticook

77, avenue de la Gravière

Coaticook (Québec)  J1A 3E5

Seuls les candidats retenus pour une entrevue seront contactés.

La Ville de Coaticook souscrit au principe d’équité en matière d’emploi.
L’emploi du masculin dans le texte est utilisé pour en faciliter la lecture.